Equitation : comment parfaitement monter à cheval

Aimeriez-vous balader faire de longues balades à cheval ? Avant de se projeter dans cette activité, il est impératif de connaître quelques bases afin de pouvoir correctement monter à cheval. L’équitation est une activité très apaisante, distrayante et amusante, mais à la fois périlleuse. Malgré les appréhensions, cette activité n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît. De multiples difficultés et obstacles peuvent surgir lors de la tentative d’apprivoisement de l’animal. Ces mammifères sont dociles et calmes. Cependant, pour un amateur inexpérimenté, sans apprendre le comportement de ces derniers et les techniques usuelles, les choses pourraient s’avérer problématiques. Pour cela, nous avons procuré quelques astuces idéales pour grimper à cheval convenablement.

Les préparatifs pour monter à cheval

Avant de monter à cheval, il est indispensable de se préparer mutuellement que ce soit au niveau des matériaux ou intellectuels. En général, il est nécessaire d’arriver au plus tard 30 minutes avant de débuter l’activité. Cela consiste à connaître en avance votre cheval en faisant amplement connaissance avec lui dans le but de créer préalablement un lien privilégié avec votre cheval et pour éliminer toute sorte de stress. Ensuite, préparez tous les matériels nécessaires destinés pour équiper votre cheval à savoir le licol, le tapis de selle, le filet et une selle.

Par ailleurs, pour alléger ses marches, il faut aussi le panser dans le but d’activer sa circulation du sang. Dans ce cas, le cheval doit être impérativement propre c’est-à-dire sans moindre paille dans sa queue. Ainsi, vous en aurez besoin d’une cure pied, une étrille, une brosse dure et douce et d’une éponge propre.

Les étapes à suivre pour monter à cheval

Avant toute chose, l’équitation est généralement une technique qui consiste à dresser les chevaux sous l’action humaine pour aller vers une direction voulue. De ce fait, procédons maintenant aux différentes étapes idéales pour monter parfaitement à cheval dont la première est de bien placer son cheval dans la parfaite position. Il faut que cette place soit plane et que votre position doive être au côté gauche de l’animal.

Ensuite, si vous disposez d’un montoir, placez-le pour atteindre délicatement les étriers. En effet, le montoir permet aussi de faciliter la monte sans que le cheval bouge. Puis placez-vous au côté gauche du cheval pour monter et tenez-vous bien au niveau de la jambe gauche pour atteindre facilement l’étrier. Après, il faut maintenir le cheval de manière immobile pour assurer sa vigilance. Une fois immobile, mettez les rênes sur sa tête pour faciliter la monte.En effet, ces différentes étapes citées préalablement sont à faire avant la montée du cheval. Présentement, une fois que vous êtes assis sur le cheval, la première étape est de saisir les rênes en gardant tout contrôle du cheval puis tendez-les délicatement pour lui faire marcher. Ensuite, hissez-vous par-dessus du dos du cheval en vous basculant tous vos poids sur le pied et ne vous placez pas à l’arrière de la selle qui est notamment moins stable.

Martine Quiron

Leave Comment