Qu’est-ce que le crin de cheval ?

Le crin de cheval pousse sur le cou et à la queue d’un cheval, c’est un poil généralement long et rude. Pour la fabrication des archets des instruments à cordes frottées, c’est le crin de cheval qui est le plus utilisé. Il intervient également dans la conception de bijoux tels-que les bracelets, des colliers, ainsi que des attaches, des pendentifs, pour ne citer que ceux-là.

D’ou vient le crin de cheval

Le crin de cheval est utilisé pour beaucoup de choses, depuis fort longtemps. Au XIX siècle il était utilisé pour la conception de jolies robes bouffantes, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle ces robes étaient appelées crinolines. Ces magnifiques tenues de l’époque, doivent plus leur souplesse et leur rigidité au crin de cheval. Il sert de fabrication de tissus de nos jours. On s’en sert également pour l’ameublement. Grâce à leur délicatesse soyeuse, leur qualité pratique et leur beauté, ces produits à base de crin sont beaucoup appréciés et très  recherchée d’ailleurs. Les fabrications à base de crin ne retiennent pas de la poussière, encore moins des insectes, elles peuvent également être nettoyées à l’aide de l’eau et du savon, et permettent donc un entretien facile. Il est à noter qu’un siège conçu à base de crin ne s’use quasiment pas.

Le crin de cheval est également utilisé dans la fabrication de biens d’autres objets, autres que ceux cités ci-dessus. Dans la fabrication des archets des instruments à corde par exemple, il est indispensable. Rostropovitch devait son vibrato extraordinaire au crin de cheval. D’ailleurs le crincrin est souvent utilisé pour qualifier les violons de mauvaise qualité. Le crin de cheval est aussi utilisé dans la fabrication des bijoux, des colliers, des bracelets en crin de cheval, des pendentifs, des attaches, des accessoires de luxe et pour la confection de hautes décorations.

Fabrication des bijoux en crin de cheval

Les crins pour fabriquer des bijoux, bracelets ou autres objets de décorations sont triés en fonction de leur largeur. Il faut également prendre en compte leur résistance ainsi que leur couleur pour pouvoir leur  donner la forme souhaitée. Ces crins doivent être lavés et séchés et enfin tissés. Pour permettre à l’objet fabriqué d’avoir une texture douce et résistante, le crin doit être tissé traditionnellement (à la main) un à un afin de lui donner une nuance chatoyantes. Vous pouvez visiter le site d’une jeune créatrice qui propose des bijoux en crin de cheval.

Le crin prélevé sur un cheval ne lui fait pas de mal, il n’y a donc aucune raison de penser à une quelconque maltraitance de l’animal. Il est aussi important de rappeler qu’il repousse environ 15 à 20 centimètres chaque.

Dans les utilisations nous pouvons citer celle des bourreliers, qui l’utilisaient pour le remplissage des colliers d’attelage. Le crin de cheval était également utilisé pour remplir les sommiers de matelas. Pour avoir des cordages solides et très résistants  pour leurs tentes, les Mongols tressent le crin de cheval, qui sert à maintenir les couches de feutres, qui sont utilisées pour le toit et les parois. Les cordonniers l’utilisent également pour le polissage des chaussures en cuir ou autres, sans toutefois les érafler. La légende raconte également que les premières brosses à dents étaient fabriquées à l’aide du crin de cheval par les chinois.

Admin

Leave Comment